MANUEL DU SERVANT D’AUTEL

Archiconfraternité de Saint Ètienne

  Dévotions

Section précédente | Index | Section suivante 

 

Béni soit Jésus qui est venu me visiter. Hosanna! Hosanna! Hosanna!

Ô Jésus, je crois que vous êtes mon Dieu et mon souverain Maître. Je Vous adore, je trouve ma joie à Vous connaître et à Vous aimer. Je Vous remercie d’être mon ami malgré mon indignité.

Seigneur Jésus, faites-moi sentir la douceur de Votre présence ; puissé-je Vous aimer ardemment aujourd’hui et toujours. Doux Jésus, soyez mon secret, mon trésor, mon Ami et ma force, aujourd’hui et pour toute ma vie.

Je suis négligent, irréfléchi et faible, parfois même volontairement. Surveillez-moi et faites-moi souvenir de Votre Amour.

J’ai souvent péché autrefois, mais je suis sûr que Vous m’avez pardonné. Oh ! Si seulement je ne Vous avais jamais offensé, quel serait mon bonheur ! Donnez-moi Votre grâce sanctifiante et gardez-moi fidèle et pur aujourd’hui et chaque jour.

Pour toute Votre miséricorde envers moi, très doux Jésus, je Vous loue et Vous honore de tout mon cœur.
Pour toute Votre grandeur et Votre puissance, je Vous bénis, Vous loue et Vous glorifie.

Ô Marie ma très chère Mère, louez Jésus pour moi, car je n’ai pas assez de ferveur pour le bénir convenablement.

Puissent tous les peuples Vous adorer, ô Jésus.

Avec les Anges et les Saints du ciel, nous crions vers Vous d’une seule voix. Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées, le ciel et la terre sont remplis de Votre gloire.

Avec Vos glorieux apôtres et martyrs, nous Vous louons.

Avec saint Étienne et tous nos saints patrons, nous Vous adorons et Vous bénissons pour toujours.

Car Vous êtes, ô Jésus, le Roi de gloire, Dieu Un avec le Père et le Saint-Esprit.

Pourtant, Vous avez accepté de Vous humilier et Vous Vous êtes fait homme pour notre salut.

Par Votre cruelle Passion et par Votre mort, Vous nous avez ouvert les portes du ciel.

Là, Vous régnez dans la gloire, mais Vous habitez toujours avec nous dans le très Saint Sacrement de l’autel.

Humblement, nous Vous adorons, nous Vous louons et nous Vous remercions car Vous nous avez rachetés par Votre précieux Sang, et nous avez donné Votre Corps Sacré en nourriture pour nos âmes.

Gardez-nous de tout péché en ce jour.

Ô Jésus, prenez-nous en pitié car en Vous nous plaçons notre confiance. Sans Vous, je suis faible et désemparé, je ne puis rien faire de bien. Prenez-moi par la main et guidez-moi, car j’ai confiance en Vous seul, Vous le meilleur des amis et mon Dieu.

Doux Jésus, soyez avec moi. (Trois fois)

Sacré Cœur de Jésus, faites-moi Vous aimer chaque jour de plus en plus.

Cœur très doux de Jésus, enflammez mon cœur d’amour pour Vous. Et quand je sortirai de l’église tout à l’heure, puissé-je être joyeux et lumière pour tous ceux que je rencontrerai, parce que je Vous porte dans mon cœur.

Ô Jésus pur et fort, Jésus doux et humble, faites-moi un cœur à Votre image.

PRIÈRE AU CHRIST-ROI

Ô Christ Jésus, je Vous reconnais Roi de l’univers, tout ce qui fut fait a été créé pour Vous, exercez tous Vos droits sur moi.

Je renouvelle mes promesses baptismales, je renonce à Satan, à ses pompes et à ses oeuvres, et je promets de vivre en bon chrétien ; je m’engage notamment à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour assurer le triomphe des droits de Dieu et de Votre Église.

Cœur Divin de Jésus, je vous offre mes pauvres actions, afin que tout cœur reconnaisse Votre Royauté Sacrée, et qu’ainsi le règne de Votre paix puisse être établi dans le monde entier. Amen
Homme pour notre salut.

Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire à Dieu, aux intentions du Pape.

PROMESSE DE LA GUILDE

Je m’offre moi-même au Dieu Tout-Puissant, à la Bienheureuse Marie toujours Vierge, et à notre patron saint Étienne. Je promets de m’efforcer de servir avec respect, intelligence et régularité, avec pour objet la gloire de Dieu et mon salut éternel.

Prions

Seigneur Jésus Christ, Vous n’êtes pas venu pour subir mais pour nous donner la nouvelle Loi. Assis à la droite de Dieu, Vous avez manifesté à saint Étienne l’éclatante lumière de Votre immense gloire ; nous Vous supplions, accordez à Vos serviteurs qu’en servant fidèlement à Vos saints autels, ils puissent, avec une foi semblable à celle de saint Étienne, Vous adorer dans Votre Saint Sacrement, et embrasez nos cœurs et nos âmes de l’amour de Votre grâce. Vous qui vivez et régnez pour les siècles des siècles. Amen.

PRIÈRE POUR LA VOCATION SACERDOTALE

Seigneur Jésus, Grand-Prêtre par excellence, qui appelez ceux que vous avez choisis pour Vous offrir en sacrifice et pour Vous aider à sauver les âmes, je vous supplie de m‘accorder cette faveur insigne bien que j’en sois indigne ; aidez-moi à préparer soigneusement mon cœur à la recevoir et à me garder pur et humble afin que Vous puissiez m’appeler à Vous servir à Votre autel. Amen.

Sainte Marie, Mère de Dieu et aussi ma chère Mère, obtenez pour moi cette grâce, par le Cœur Sacré de Votre cher Fils.

Ne quittez jamais l’église sans saluer Notre-Dame. Allez vous agenouiller à son autel ou regardez sa statue.

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré Votre assistance ou demandé Vos suffrages, ait été abandonné. Animé d’une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je cours à Vous et gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. Mère du Verbe incarné, ne méprisez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen.

Cœur Sacré de Jésus, prenez-nous en pitié.
Cœur immaculé de Marie, priez pour nous.
Saint Joseph, priez pour nous.
Saint Étienne, priez pour nous.

Les membres de l’archiconfraternité invoqueront l’intercession de leur patron, saint Étienne, par les prières suivantes qu’ils diront chaque jour, en fonction des saisons:

Pendant l’Avent

Esprit Saint, Vous qui avez été donné au saint diacre Étienne quand les Apôtres lui ont imposé les mains, et qui, en lui, avez commencé le service de l’autel de la Nouvelle Loi, faites que, étant moi-même au service du même autel, je puisse toujours garder saint ce corps qui est Votre temple, et que, étant moi-même porteur des vases sacrés, je puisse purifier mon cœur, afin que, empli de Votre grâce, je puisse, levant les yeux au ciel, contempler Votre joie infinie et parvenir au temple éternel du Dieu Tout-Puissant, là où l’Agneau de Dieu resplendit de l’éclat de Votre lumière. Amen.

Au temps de Noël

Dieu qui avez consacré les premiers fruits de Votre autel dans la mort bienheureuse du diacre Étienne, rempli de grâce et revêtu du Saint-Esprit, accordez-nous, nous Vous en supplions, de tellement aimer la beauté de Votre maison que nous puissions participer à la grâce de l’autel que nous servons, et, nous qui sommes à Votre service royal, conduisez-nous à la gloire qu’il a entrevue ; là, nous pourrons servir Votre Majesté pour toujours et nous régnerons avec Vous. Par le Christ notre Seigneur. Amen.

En Carême

Dieu éternel et Tout-Puissant, Vous qui avez donné à Votre diacre saint Étienne de contempler sur terre celui pour qui il allait mourir, et qui me permettez de voir le même Jésus Notre Seigneur caché sous l’apparence des Saintes Espèces quand je me tiens à Votre autel, accordez-moi cette grâce de pouvoir toujours suivre fidèlement Celui que je sers dans Votre maison, jusqu’au jour où moi, Votre serviteur, je le rejoindrai là où il est, Lui qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu, pour les siècles des siècles. Amen.

Au temps pascal

Seigneur Jésus Christ, qui n’êtes pas venu pour être servi mais pour servir, et qui debout à la droite de Dieu avez montré à saint Étienne la lumière éclatante de Votre divine gloire, accordez-moi, quand je Vous sers fidèlement à Votre autel, de pouvoir Vous adorer caché dans le Saint Sacrement avec une foi pareille à la sienne. Seigneur, enflammez mon cœur et mon âme de l’amour de Votre grâce de sorte que, éclairé par Votre glorieuse présence, je puisse fidèlement Vous servir dans Votre sainte Église, avant de Vous voir enfin face à face et d’être sanctifié à la vue de Votre gloire. Amen.

Au temps de Pentecôte

Seigneur Tout-Puissant, qui nous faites participer à ce mystère du salut, et qui nous admettez à servir à Votre autel malgré notre misère et notre indignité, Vous qui gouvernez toutes choses, donnez-nous pour accomplir ce service la grâce de Votre Saint-Esprit, afin que debout en Votre présence, loin d’encourir Votre courroux, nous puissions Vous offrir ce sacrifice de louange. Seigneur, que ce sacrifice soit agréé et accepté en Votre présence pour la rémission de nos péchés et de tous ceux de Votre peuple. Par Jésus le Christ Notre Seigneur. Amen (tiré de la liturgie de saint Basile).

NOTES ÉCRITES PAR SAINT THOMAS MORE en marge du livre d’heures Newman. Ces notes ont été écrites après sa mise en accusation et l’abandon de sa position à la Cour.

Seigneur Dieu, donnez-moi Votre grâce
Pour que je tienne le monde pour rien.
Pour mettre mon âme en Vous et ne pas dépendre des paroles des hommes ;
Pour être heureux dans la solitude,
Pour ne pas regretter la compagnie du monde ;
Pour peu à peu sortir complètement du monde
Et libérer mon âme de tout ce qui n’est pas Vous ;
Pour ne pas entendre des propos mondains,
Et que l’appel des fantaisies mondaines me soit odieux ;
Joyeux de me confier à Dieu ;
De l’appeler piteusement à l’aide,
De me reposer dans les consolations divines
De faire tous les efforts possibles pour L’aimer,
De connaître ma propre vilenie et ma pauvreté,
De m’humilier et m’abaisser sous la main puissante de Dieu,
De pleurer mes anciens péchés,
De souffrir patiemment l’adversité pour leur punition,
Heureux de faire mon purgatoire ici-bas,
Être joyeux dans les tribulations,
Marcher sur le chemin étroit qui conduit à la vie,
Porter la croix avec le Christ,
Avoir toujours à l’esprit nos fins dernières,
Avoir sans cesse devant les yeux l’image de ma mort qui est toujours à portée de main,
M’accoutumer à la mort, la prévoir et redouter le feu éternel de l’enfer,
Implorer le pardon du Juge qui vient,
Avoir toujours à l’esprit la passion que le Christ a soufferte pour moi,
Le remercier continuellement de Ses bienfaits,
Racheter le temps que j’ai perdu,
M’abstenir de vaines conversations,
Éviter toute hilarité ou toute joie futile et absurde,
Supprimer les récréations inutiles,
Supporter la perte des plaisirs mondains, de mes amis, de la liberté,
De la vie et de toutes les vanités, afin de faire triompher le Christ ;
Considérer mes pires ennemis comme mes meilleurs amis ;
En effet, les frères de Joseph n’auraient jamais pu lui faire
Autant de bien par leur amour et leur bienveillance qu’ils ne lui en ont fait
Par leur malice et leur haine.
Ces dispositions sont plus souhaitables pour tout homme
Que la totalité des trésors des princes et des rois, chrétiens et païens,
Tous ensemble amoncelés.

N.B. Cette édition du manuel des servants d'autel, dont l'original a été publié il y a un siècle par l'Archiconfraternité de Saint-Étienne, comporte des directives qui ne correspondent pas nécessairement à celles du Missel romain de 1962 ou au tutoriel des servants de Messe sur le site Sancta Missa. Ce manuel pourra être utile aux paroisses ou aux personnes qui souhaiteraient rédiger un guide du même genre.
www.SanctaMissa.org
Tutoriel pour la Messe Tridentine en Latin (Français) | Tutorial on the Tridentine Latin Mass (English)
Tutoriel en ligne pour les prêtres | Rubriques du Missale Romanum de 1962 | Apprendre à servir la Messe
Spiritualité de la Messe tridentine | Livres liturgiques et ressources | Musique sacrée de la liturgie
De la Sacristie à l'Autel | L'année liturgique

Questions souvent posées | Lettre du Supérieur
 Dédicace du site Web | Nous contacter | Comment nous aider

Copyright © 2008. Les Chanoines Réguliers de Saint-Jean-de-Kenty. Tous droits réservés.