MANUEL DU SERVANT D’AUTEL

Archiconfraternité de Saint Ètienne

  La Messe basse II

Section précédente | Index | Section suivante  

 

OFFERTOIRE

           

27.       Quand le prêtre commence à ôter le voile du calice, allez directement à la crédence, sans génuflexion au centre. Présentez le vin et l’eau, puis l’eau, le bassin et le manuterge comme vous l’avez appris (Note D. p.32). Revenez directement à votre place sans génuflexion au centre.

NOTE D.  LES BURETTES À L’OFFERTOIRE

Déployez le manuterge sur l’autel du côté Épître. Posez dessus plateau et burettes.

Inclinez-vous quand le prêtre vient vers vous.

Puis vous présentez la burette de vin de la main droite; si on vous l’a appris, baisez-la sur le côté, en prenant soin de garder la tête droite et de ne pas souffler dans le vin.

Ensuite, vous (baisez et) présentez la burette d’eau avec la main droite, et vous reprenez celle de vin de la main gauche.

Reprenez la burette d’eau avec la main droite, mettez-la sur le plateau, inclinez-vous vers le prêtre, et retournez à la crédence pour y déposer le vin.

Puis, revenez à l’autel, tenez le plateau et la burette de la main gauche, et disposez le manuterge sur l’autel. Inclinez-vous vers le prêtre et lavez-lui les doigts; après usage, il replacera le manuterge sur votre bras gauche. Inclinez-vous et reportez tous les accessoires sur la crédence.

Si vous devez répondre à l’Orate fratres avant que vous soyez revenu à votre place, agenouillez-vous là où vous êtes et faites la réponse.

28.       P. Orate fratres.

            Attendez que le prêtre soit revenu face à l’autel, puis dites sans vous incliner:

            S. SUSCIPIAT DOMINUS SACRIFICIUM DE MANIBUS TUIS, AD LAUDEM ET GLORIAM NOMINIS SUI, AD UTILITATEM QUOQUE NOSTRAM, TOTIUSQUE ECCLESIAE SUAE SANCTAE.

Pendant que le prêtre lit les SECRÈTES, dites les prières suivantes dans la mesure du possible:

Seigneur Dieu, recevez le Pain et le Vin que nous offrons par les mains de Votre prêtre, car ils deviendront le Corps et le Sang de Jésus; par Lui, accordez-nous Votre grâce et Vos bénédictions.

Dieu, nous Vous offrons nos pauvres actions, prières et sacrifices de ce jour, en communion avec les mérites glorieux de Notre-Dame et des Martyrs, pour la conversion de notre pays bien-aimé.

Daignez recevoir, ô Dieu, l’hommage de tous vos dévoués servants d’autel, en même temps que les vertus et les mérites de saint Étienne, et par lui bénissez-nous et rendez-nous fervents et fidèles.

29.       P. Per omnia saecula saeculorum.

            S. AMEN.

            P. Dominus Vobiscum.

            S. ET CUM SPIRITU TUO.

            P. Sursum corda.

            S. HABEMUS AD DOMINUM.

            P. Gratias agamus Domino Deo nostro.

            S. DIGNUM ET JUSTUM EST.

Quand le prêtre lit la PRÉFACE, dites:

Dieu notre Père, il est vraiment juste et bon que, chaque jour et en tout lieu, nous Vous louions et remerciions pour toutes les grâces que nous recevons par Jésus-Christ notre Seigneur. Nous prions tous les Anges de nous aider à Vous remercier, et nous nous joignons à eux pour chanter Vos louanges.

30.       P. Sanctus, Sanctus, Sanctus.           

Sonnez maintenant trois doubles coups distincts avec la CLOCHETTE, en disant:

Louange à Dieu qui est trois fois saint, et béni soit Jésus, Qui vient nous sauver.

CANON DE LA MESSE

Pour l’Église. Père très aimant, daignez recevoir ces offrandes et bénir Votre Église, notre Saint-Père le Pape N., notre évêque N., nos prêtres, tous les missionnaires et les consacrés. Bénissez tous ceux qui assistent à la Messe aujourd’hui dans le monde, et aussi tous ceux qui ont besoin de Votre grâce.

Intentions personnelles. Nommez ici tous ceux pour qui vous voulez prier.

Les Saints. Seigneur Dieu, nous savons que la Vierge Marie, les saints Anges, les saints Pierre et Paul et tous les saints Apôtres et Martyrs sont attentifs à ce sacrifice, et qu’ils sont pour ainsi dire présents autour de cet autel pour rendre hommage à Jésus qui vient. En leur glorieuse compagnie, puissions-nous être fervents et pieux. Accordez-nous, puisque sur la terre ils se tiennent à nos côtés, invisibles, de pouvoir être avec eux au ciel au terme de cette vie, et de les voir avec Vous dans Votre gloire.

31.       Quand le prêtre étend les MAINS sur le calice, sonnez un coup double de la CLOCHETTE.

Montez ensuite les marches sans faire de génuflexion au centre, et agenouillez-vous près du prêtre, un peu à sa droite.

À chaque élévation, quand le prêtre fait génuflexion, INCLINEZ-VOUS puis soulevez un peu le bord de sa chasuble avec votre main gauche. LEVEZ les yeux et INCLINEZ-VOUS à nouveau quand le prêtre fait génuflexion, en sonnant trois doubles coups distincts avec la CLOCHETTE.

Quand vous levez les yeux vers la sainte Hostie la première fois, dites MON SEIGNEUR ET MON DIEU. Quand vous regardez le calice, dites: GLOIRE À JÉSUS QUI NOUS A SAUVÉS PAR SON SANG.

Retournez directement à votre place sans génuflexion. Dites alors les prières suivantes:

Mémoire de la Passion. Père aimant, nous rappelons comment Jésus, maintenant présent sur l’autel, est mort sur la Croix pour notre salut. Il Vous a offert Sa vie en sacrifice, et Vous L’avez récompensé par sa glorieuse Résurrection et son Ascension dans le ciel. C’est pourquoi nous Vous offrons aujourd’hui le même sacrifice, en vous priant de pardonner nos péchés et nous rendre dignes d’entrer au ciel pour jouir de la gloire de notre Sauveur.

Pour les âmes du purgatoire. Dieu de pitié, délivrez du purgatoire toutes les âmes souffrantes, spécialement celles que j’ai connues et pour lesquelles je prie maintenant… Donnez-leur, Seigneur, le repos éternel, et que la lumière perpétuelle brille sur eux, puissent-ils reposer en paix.

Pour vous-même. Seigneur Dieu, ayez pitié aussi de nous, pauvres pécheurs, et rendez-nous dignes d’être admis un jour dans la compagnie de saint Jean Baptiste, de saint Étienne et de tous Vos saints Martyrs. Ne regardez pas nos mérites, mais pardonnez nos péchés, par Jésus notre Seigneur.

Petite élévation. Que tout honneur et toute gloire Vous soient rendues, Dieu notre Père, avec le Saint-Esprit, par tous les chrétiens unis à Jésus notre Frère, notre Roi et notre Rédempteur.

32.       P. Per omnia saecula saeculorum.

            S. AMEN.

COMMUNION

À partir de ce moment, toutes vos prières sont destinées à vous préparer à la sainte Communion, le “pain quotidien” de nos âmes.

Dites NOTRE PÈRE avec le prêtre, et réfléchissez comment chaque demande peut être satisfaite par la sainte Communion.

33.       P. Et ne nos inducas in tentationem.

            S. SED LIBERA NOS A MALO.

34.       P. Per omnia saecula saeculorum.

            S. AMEN.

            P. Pax Domini sit semper vobiscum.

            S. ET CUM SPIRITU TUO.

           

Frappez-vous trois fois la poitrine, en disant:

Agneau de Dieu, Qui enlevez les péchés du monde,

Ayez pitié de nous,

Ayez pitié de nous,

Donnez-nous la paix.

Seigneur Jésus, à la cène, Vous avez promis la paix à Vos disciples; faites qu’en recevant le sacrement de paix, nous puissions être en paix avec Vous et avec tous les hommes, pour l’amour de Vous.

Seigneur Jésus, Vous êtes mort sur la Croix pour le salut des hommes par obéissance à Votre Père et poussé par l’esprit d’amour; aujourd’hui dans cette sainte Communion, rendez-nous obéissants et aimants à Votre service, ô Jésus, évitez-nous toujours toute Communion sacrilège et gardez-nous de l’enfer; que la sainte Hostie rende nos âmes plus ferventes et nos corps purs et sains.

P. Domine non sum dignus.

35.       SONNEZ trois doubles coups distincts.

Dites lentement trois fois.

Seigneur, je ne suis pas digne que Vous entriez sous mon toit, mais dites seulement une parole, et mon âme sera guérie.

Dites ensuite: puisse la sainte Communion du prêtre le préparer à la vie éternelle.

36.       Quand le prêtre fait le SIGNE DE CROIX AVEC LE CALICE, OU BIEN, dans le cas où il n’y a pas de Communion, vous présentez les BURETTES, voir n°37, OU BIEN, dans le cas contraire, vous allez du côté Épître, vous vous agenouillez sur la marche inférieure et vous dites:

CONFITEOR DEO OMNIPOTENTI, BEATAE MARIAE SEMPER VIRGINI, BEATO MICHAELI ARCHANGELO, BEATO JOANNI BAPTISTAE, SANCTIS APOSTOLIS PETRO ET PAULO, OMNIBUS SANCTIS, ET TIBI PATER,QUIA PECCAVI NIMIS COGITATIONE, VERBO ET OPERE, (en se frappant la poitrine,) MEA CULPA,MEA CULPA, MEA MAXIMA CULPA. IDEO PRECOR BEATAM MARIAM SEMPER VIRGINEM, BEATUM MICHAELEM ARCHANGELUM, BEATUM JOANNEM BAPTISTAM, SANCTOS APOSTOLOS PETRUM ET PAULUM, OMNES SANCTOS, ET TE, PATER, ORARE PRO ME AD DOMINUM DEUM NOSTRUM.

Restez incliné si le prêtre dit Misereatur.

Si le prêtre attend quelques instants, agenouillez-vous droit jusqu’à ce qu’il continue. Inclinez-vous alors.

P. Misereatur vestri, omnipotens Deus, et dimissis peccatis vestris, perducat vos ad vitam aeternam.

S. AMEN.

Redressez-vous. Signe de Croix.

P. Indulgentiam, absolutionem, et remissionem peccatorum nostrorum et tribuat nobis omnipotens et misericors Dominus.

S. AMEN.

Prenez le plateau de Communion pour vous-même et les autres personnes qui communient. Si vous communiez, montez les marches et agenouillez-vous un peu à droite du prêtre.

Après avoir reçu Notre-Seigneur, redescendez, agenouillez-vous sur le côté, et parlez-lui directement: c’est lui votre ami le plus fidèle et le plus puissant. Si vous ne communiez pas, faites une Communion spirituelle.

Mon Dieu, bien que je ne Vous reçoive pas aujourd’hui dans Votre sacrement, venez en mon cœur, au moins spirituellement. Pardonnez-moi tous mes péchés, car je regrette de Vous avoir offensé; que Votre grâce comble mon âme pour que je sois pieux, obéissant, pur, juste, sincère, humble, mortifié et généreux.

Après la Communion ou quand on referme le Tabernacle,

37.       Allez à la crédence sans génuflexion au centre, et présentez le VIN, puis le VIN et l’EAU, comme vous l’avez appris. (Note E., P.32.)

NOTE E.  ABLUTIONS.

Au moment où le prêtre fait le signe de croix avec le calice avant de boire le Précieux Sang ou, s’il y a eu des Communions, au moment où le tabernacle est refermé, prenez les burettes sur la crédence et restez debout en bas de l’autel. Quand le prêtre tend le calice, montez à l’autel, (inclinez-vous), versez un peu de vin, (inclinez-vous), puis tournez-vous et écartez-vous en longeant l’autel. Inclinez-vous quand le prêtre vous rejoint, versez un peu de vin, puis un peu d’eau, - avec la main droite si vous savez changer les burettes de main. Ensuite, inclinez-vous et retirez-vous.

38.       Rapportez ensuite le MISSEL du côté Épître, et posez-le droit sur l’autel.

           

39.       Allez vous agenouiller du côté Évangile.

            Quand le prêtre couvre le calice, dites:

Dieu que nous avons reçu dans nos cœurs, rendez-les purs pour Vous accueillir; Vous n’y séjournez qu’un bref moment, mais donnez-nous Votre grâce pour aujourd’hui et pour toute notre vie.

Seigneur Jésus, puisque nous avons été nourris de Votre Corps et de Votre Sang si saints, ne permettez jamais que le péché nous salisse après avoir reçu un tel sacrement, et puissions-nous être des temples vivants où Vous habitez en permanence par Votre grâce.

Tandis que le prêtre lit l’ANTIENNE DE COMMUNION dans le missel, dites:

Remercions le Seigneur pour toutes ses bénédictions, et loué toujours soit Son saint Nom.

40.       P. Dominus vobiscum.

            S. ET CUM SPIRITU TUO.

            Pendant les POSTCOMMUNIONS, lisez tout ou partie de ce qui suit:

Seigneur Jésus, nous Vous remercions de Vous être donné à nous dans la Sainte Communion; puissions-nous en retour Vous aimer toujours de tout notre cœur et de toutes nos forces.

41.       P. Per omnia saecula saeculorum.

            S. AMEN.

Seigneur Jésus, nous Vous adressons aujourd’hui une prière spéciale au moment de la Communion: faites-vous connaître à tous les hommes de ce pays pour qu’ils puissent revenir à la vraie Foi et qu’ils soient de nouveau admis à Vos saints Sacrements comme ils l’étaient autrefois.

           

En action de grâces pour cette sainte Communion, nous Vous offrons, ô bon Jésus, la ferveur avec laquelle saint Étienne, Votre premier diacre et martyr, Vous recevait et Vous donnait aux fidèles, et avec laquelle il a finalement offert sa vie pour Vous.

42.       P. Per omnia saecula saeculorum.

            S. AMEN.

            P. Dominus vobiscum.

            S. ET CUM SPIRITU TUO.

43.       On dit OU BIEN:

 (1): P.. Ite, missa est.

S. DEO GRATIAS.

 (Allez au n°45.)

OU BIEN:

(2): P. Benedicamus Domino.

S. DEO GRATIAS.

(Allez au n°45.)

OU BIEN (aux messes de Requiem)

(3) P. Requiescant in pace.

S. AMEN.

Pas de bénédiction (Allez au n°46)

44.       Si le prêtre a laissé le MISSEL OUVERT, changez-le de côté pour le dernier Évangile; agenouillez-vous au centre pour la bénédiction, à moins que vous ayez le temps de placer le missel sur l’autel (de biais), et de vous agenouiller côté Évangile.

45.       BÉNÉDICTION: P. Benedicat vos omnipotens Deus (faites ici le signe de Croix), Pater et Filius et Spiritus Sanctus.

            S. AMEN.

46.       Debout.

            P. Dominus vobiscum.

            S. ET CUM SPIRITU TUO.

Faites ici trois petites croix sur votre front, vos lèvres et votre cœur.

            P. Initium sancti Evangelii secundum Joannem.

            S. GLORIA TIBI, DOMINE.

47.       Allez ensuite du côté Épître, avec une génuflexion au centre. Restez debout, tournez-vous légèrement vers le prêtre et dites:

            Seigneur Jésus, qui nous visitez dans la Sainte Communion, Vous êtes le fils de Dieu, ne faisant qu’Un avec le Père de toute éternité. Comme il est merveilleux que Vous m’aimiez et que Vous me visitiez!

            Vous êtes venu dans le monde, mais les Juifs et les innombrables pécheurs Vous ont rejeté. Parmi tous Vos fidèles disciples, je Vous accueillerai toujours, avec foi et amour, afin de pouvoir être un vrai enfant de Dieu.

            Je fléchis le genou pour Vous adorer, Dieu fait homme, à l’imitation des bergers et des rois qui Vous adoraient dans la mangeoire, parce que Vous êtes le Roi des Rois et que la Gloire divine brille sur Votre visage.

            À la fin de l’Évangile:. S. DEO GRATIAS.

PRIÈRES APRÈS LA MESSE

48.       P. Je vous salue, Marie…. S. SAINTE MARIE… (Trois fois).

            P. et S. (Salve Regina) Salut, ô Reine, mÈre de miséricorde, notre vie, notre douceur et notre espÉrance, salut! Enfants d'Ève, exilÉs, nous crions vers vous; vers vous nous soupirons, gÉmissant et pleurant dans cette vallÉe de larmes. Ô vous, notre avocate, tournez vers nous vos regards misÉricordieux. Et aprÈs cet exil, montrez-nous Jésus, le fruit bÉni de vos entrailles. (Ne vous frappez pas la poitrine pour les paroles suivantes): Ô clÉmente, ô misÉricordieuse, ô douce Vierge Marie!

            P. Priez pour nous, ô Sainte Mère de Dieu.

            S. AFIN QUE NOUS SOYONS RENDUS DIGNES DES PROMESSES DU CHRIST

            P. Prions.

           

            Dieu, notre refuge et notre force, regardez avec bonté Votre peuple qui Vous implore, et par l’intercession de la Vierge Marie, Mère de Dieu, glorieuse et immaculée, de saint Joseph son époux, de Vos saints Apôtres Pierre et Paul et de tous les Saints, écoutez avec pitié et bienveillance nos prières pour la conversion des pécheurs, et pour la liberté et l’exaltation de notre sainte Mère l’Église. Par le même Jésus-Christ notre Seigneur.

            S. AMEN.

            Si vous devez ouvrir les portes du sanctuaire, faites-le MAINTENANT si le prêtre porte le calice. S’il l’a laissé sur l’autel, vous aurez le temps de les ouvrir à la fin des prières suivantes.

            P. Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat; soyez notre protecteur contre les méchancetés et les embûches du démon. Que Dieu lui commande, nous vous en supplions; et vous, prince de la milice céleste, par le pouvoir divin qui vous a été confié, précipitez au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes.

            S. AMEN.

            P. Cœur sacré de Jésus.

            S. AYEZ PITIÉ DE NOUS (trois fois).

            Faites génuflexion, même si le prêtre s’incline seulement.

            Présentez-lui la barrette, en la baisant en premier, puis la main du prêtre.

            Marchez en premier, avec respect.

            À la sacristie, inclinez-vous vers la Croix et vers le prêtre, puis agenouillez-vous pour la bénédiction du prêtre.

            Aidez le prêtre à se déshabiller, s’il le souhaite.

            Si vous devez éteindre les cierges, commencez par le côté Évangile. Éteignez toutes les autres lumières, à moins qu’un sacristain ne le fasse.

            Dites maintenant les priÈres de la Guilde après le service (et faites votre propre action de grâces), soit avant de vous déshabiller, soit en traversant l’église pour sortir (P.7.)

 







N.B. Cette édition du manuel des servants d'autel, dont l'original a été publié il y a un siècle par l'Archiconfraternité de Saint-Étienne, comporte des directives qui ne correspondent pas nécessairement à celles du Missel romain de 1962 ou au tutoriel des servants de Messe sur le site Sancta Missa. Ce manuel pourra être utile aux paroisses ou aux personnes qui souhaiteraient rédiger un guide du même genre.
www.SanctaMissa.org
Tutoriel pour la Messe Tridentine en Latin (Français) | Tutorial on the Tridentine Latin Mass (English)
Tutoriel en ligne pour les prêtres | Rubriques du Missale Romanum de 1962 | Apprendre à servir la Messe
Spiritualité de la Messe tridentine | Livres liturgiques et ressources | Musique sacrée de la liturgie
De la Sacristie à l'Autel | L'année liturgique

Questions souvent posées | Lettre du Supérieur
 Dédicace du site Web | Nous contacter | Comment nous aider

Copyright © 2008. Les Chanoines Réguliers de Saint-Jean-de-Kenty. Tous droits réservés.