MANUEL DU SERVANT D’AUTEL

Archiconfraternité de Saint Ètienne

  Archiconfraternité de Saint Ètienne

   Index | Section suivante  

 

 

PRÉFACE

ARCHEVÉCHÉ,
WESTMINSTER,
LONDON, S. W.I.

J’ACCUEILLE favorablement la parution de cette nouvelle édition du manuel des servants d’autel de l’Archiconfraternité de saint Étienne. Je remercie et je félicite son présent éditeur et j’appelle toute bénédiction sur ses lecteurs.

Servir à l’autel, de même que chanter dans le chœur, c’est après la prêtrise le plus haut privilège dont un être humain peut bénéficier. Le servant représente les fidèles et il prend une part plus intime aux riches trésors de la liturgie et du cérémonial de l’Église. Ces cérémonies sacrées, il faut les célébrer avec dévotion, dignité et soin du détail.

En conséquence, je dirais ce qui suit à ceux qui utilisent ce manuel : que vous ayez la charge de cérémoniaire ou celle plus humble de porteur de flambeau, souvenez-vous que vous êtes au service du Roi des Rois et que vous êtes toujours en représentation. Le succès et le rythme d’une cérémonie sont assurés par l’attention que chaque participant porte au plus infime détail. Ayez donc la plus grande attention pour chaque petit détail.

Toutefois, la valeur de votre service se mesurera, et elle en sera même renforcée, en fonction de votre propre sainteté, de l’amour personnel que vous portez à Notre-Seigneur et de votre dévotion à ses saints mystères. Ce manuel vous y aidera.

Puisse le Dieu Tout-Puissant et saint Étienne bénir tous les membres de l’archiconfraternité.


  BERNARD CARDINAL GRIFFEN,
Archevêque de Westminster.

DÉDICACE ET BÉNÉDICTIONS PAPALES

Beatissime Pater,

ARCHIEPISCOPUS Westmonasteriensis infrascriptus ad pedes Sanctis Vestrae provolutus, humillime supplicat ut Apostolicum Benedictionem digneris Societati Altaris ministrorum Westmonasteriensi impertire, quam in hunc fineminstituit ut nimirum juvenes quorum est sacris Ecclesiae ritibus ministrare, tum normam, usum, ipsam historiam harum caeremoniarum exactius discant, tum praesertim ad zelum domus Dei, ad laetum servitium cordis ac corporis coram altari incitentur.

Quare, etc. L.S.
      FRANCISCUS BOURNE
Archiep. Westmonasteriensis.
Westmonasterii, die 1 Octobris, 1905.

Dilectis filiis fausta quaeque et salutaria a Domino adprecantes Apostolicam Benedictionem peramenter impertimus.

die 5 No. 1905,
 PIUS, PP. X.

BEATISSIME PATER,

In Ecclesia Metropolitana Westmonasteriensi canonice instituta est Sodalitas nuncupata Societas Altari Inserventium Westmonasteriensis sub patrocino Sancto Stephani Diaconi et Protomartyris, eo fine ut pueri et juvenes, in Ecclesiae Ritibus instituti, sacris functionibus accurate simul et intelligenter peragendis incumbant. Quo magis autem Sodalium fervor et devotio augeatur, ipsa Sodalitas humillime petit ut Sanctitas Vestra eam Indulgentiis ditare dignetur, scilicet tribus Indulgentiis plenariis: una in die aggregationis Sodalium; altera in die festo principali Sodalitatis, nempe die 26 Decembris; tertia in articulo mortis; quatuor Indulgentiis septem annorum et totidem quadragenarum in sequentibus festis: scilicet, Sancti Joannis Ap. et Ev., die 27 Decembris; Sancti Joseph, die 19 Martii; SS. Apostolorum Petri et Pauli, die 29 Junii; et Sancti Michaelis Archangeli, die 29 Septembris: -insuper Indulgentia quinquaginta dierum quotiescumque quisque Sodalis Sacrosancto Missae Sacrificio inservit, necnon quando recitat orationem praeparatoriam ad inserviendum, h.e. Actiones nostras cum Salutatione Angelica Ave Maria.

  FRANCISCUS BOURNE
Archiep. Westmonasteriensis.

N. 74120.
Ex Audientia SSmi habita die 22 Maii, 1906
SSmus D. N. Pius Div. Prov. PP. X referente me infrascripto S. Congñis de Propaganda Fide Secretario, benigne adnuere dignatus est pro gratia in omnibus justa preces, in perpetuum, servatis consuetis conditionibus.
Datum Romae ex Aed. S. C. de Pro'da Fide die et anno praedictis.
Pro Secreto -J. BRUNI, Offs.

GUILDE DES SERVANTS D’AUTELS, PLACÉE SOUS LE PATRONAGE DE SAINT ÉTIENNE, DIACRE ET MARTYR

OBJET

L’objet de la guilde est la sanctification du servant d’autel par les moyens suivants : lui apprendre que le service du sanctuaire est un grand privilège religieux, lui enseigner la manière d’observer les rites et cérémonies de l’Église selon les rubriques, selon les décrets de la Sacrée Congrégation des Rites et selon les interprétations des autorités les plus généralement reconnues, l’encourager enfin à comprendre le sens et le but des cérémonies auxquelles il prend part.

HISTORIQUE

La guilde a été formée en mars 1905 par le Père Hamilton Mac Donald, chapelain du couvent du Sacré Cœur à Hammersmith, avec la permission de l’Archevêque de Westminster, feu le Cardinal Bourne, et elle a été bénie par Sa Sainteté le Pape Pie X en novembre 1905.

Le 4 décembre 1906, le Saint-Père a érigé la Guilde en une archiconfraternité « prima primaria », avec le pouvoir de fonder d’autres guildes semblables dans les îles Britanniques en dehors de l’archidiocèse de Westminster

Le 19 février 1934, Sa Sainteté le Pape Pie XI a étendu ce privilège à tout l’empire Britannique.

ADHÉSION

L’adhésion
à la guilde est ouverte à tout homme ou jeune garçon, sans limite d’âge, qui sait servir la Messe et qui a prouvé son désir de se conformer aux objectifs de la guilde. Il est recommandé qu’un servant ne soit admis à faire partie de la guilde que six mois au moins après son admission au sanctuaire. Le responsable local de l’église décide si un candidat est éligible, et il a la possibilité de procéder à la cérémonie d’admission selon la forme prescrite page 61, ainsi que de remettre au servant la médaille de la guilde. La médaille et le cordon, avec le livret de la guilde, peuvent être obtenus auprès du Secrétariat général.


Lors de son adhésion, chaque membre promet d’observer les règles suivantes:

RÈGLES

1. Servir à l’autel avec révérence, intelligence et ponctualité.
2. Faire les courts actes de préparation avant de servir la Messe, et les actes d’action de grâce après.
3. Observer le silence à la sacristie, et avoir une attitude révérencieuse au sanctuaire.
4. Réciter chaque jour la prière de la guilde.

Il est recommandé aux postulants et aux membres de recevoir la sainte Communion aussi souvent que possible, en particulier quand ils servent la Messe. Les membres complets doivent toujours porter la médaille de la guilde pendant leur service.

Hormis le cas où ils prennent part aux cérémonies, il est recommandé aux membres d’avoir toujours un missel quand ils assistent à la Messe.

CONSTITUTION ET ORGANISATION

L’archiconfraternité est organisée en chapitres locaux. À la tête du chapitre se trouve le Directeur, qui est un prêtre.

Le Directeur supervise l’ensemble du chapitre, il conduit les réunions périodiques, et recrute les membres de la guilde. Le Directeur doit nommer un Président de chapitre, laïc, qui dirige les réunions et le remplace en son absence.

Le Président doit être un servant qui connaisse entièrement les rubriques relatives au service de Messe, qui ait la capacité de coordonner les autres serveurs et qui soit capable de tenir le rôle de cérémoniaire lors des cérémonies le plus compliquées de la liturgie. Le Président est chargé de préparer un programme de service régulier ; il doit aussi superviser la formation des servants et vérifier qu’ils appliquent les règles de la guilde.

LE SYSTÈME DE PROMOTION DE LA GUILDE

Les degrés à l’intérieur de l’archiconfraternité sont les suivants

Postulant. Le Postulant est une personne qui a le désir de rejoindre la guilde. Il commence à apprendre les réponses en Latin et à connaître les déplacements du porteur de flambeau à la Grand-Messe (céroféraire) et du second acolyte à la Messe basse. La période probatoire dépend de l’habilité de chacun, mais six mois est une durée recommandée. Après son admission dans la guilde, il a le rang d’acolyte junior.

Acolyte Junior. Les conditions requises pour le rang d’acolyte junior sont les suivantes. Il doit savoir parfaitement ses réponses en Latin, il doit connaître en détail le service de porteur de flambeau à la Grand-Messe et de second acolyte à la Messe basse. Il devra avoir passé avec succès un test relatif à ces services. L’acolyte junior porte un cordon rouge simple avec une médaille grise. Quand il est admis, on lui remet un certificat d’admission.

Acolyte Senior. L’acolyte senior doit savoir en détail comment servir seul la Messe basse, il doit connaître les services de premier, de second acolyte et de thuriféraire à la Grand-Messe, et doit avoir passé un test relatif à ces matières. L’acolyte senior troque le cordon simple pour le cordon rouge avec glands, mais il garde la médaille grise.

Cérémoniaire. Le cérémoniaire doit avoir fait la preuve de sa fidélité et de son observation des règles de ponctualité, d’intelligence et de respect quand il sert la Messe, il doit avoir une connaissance profonde de l’ensemble des services de Messe basse et de Grand-Messe, et doit avoir passé le test de cérémoniaire de Grand-Messe. Il troque sa médaille grise contre une médaille dorée, mais il garde le cordon rouge à glands.

President. Le Président porte une médaille en métal, bicolore or et noir ainsi qu’un cordon rouge à glands.

INDULGENCES

Afin d’accroître la ferveur et la dévotion des membres de la guilde, le 22 mai 1906, le Saint-Père a accordé les indulgences suivantes:

I.  TROIS INDULGENCES PLÉNIÈRES

    (1) Le jour de l’admission.
    (2) Le jour de la fête patronale de la guilde, le 26 décembre.
    (3) À l’heure de la mort.

II. UNE INDULGENCE DE SEPT ANS ET SEPT QUARANTAINES (quarante jours) à chacune des fêtes suivantes:

    (1) Saint Jean, Apôtre et Évangéliste, le 27 décembre.
    (2) Saint Joseph, le 19 mars.
    (3) Saints Pierre et Paul, le 29 juin.
    (4) Saint Michel, le 29 septembre.

UNE INDULGENCE DE 300 JOURS chaque fois qu’avant de servir la Messe, un membre récite la prière : « Seigneur, nous t’en supplions, dirige nos actions » (page 6).

En Angleterre et au Pays de Galles, une indulgence de 200 jours peut aussi être obtenue chaque fois qu’un servant récite la prière de la guilde : « Dieu, qui acceptez volontiers le ministère de vos serviteurs » (page 6).



PRIÈRE DE LA GUILDE
(à réciter quotidiennement)

DIEU, qui acceptez volontiers le ministère de vos serviteurs et nous permettez de participer au service de Votre Autel, faites que, puisqu’en Vous servant nous suivons l’exemple de notre Patron, saint Étienne, le premier martyr, nous puissions comme lui voir enfin Votre Fils debout à la droite de Votre Majesté, et entrer ainsi dans le Royaume de notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu, pour les siècles des siècles.
Amen.

Je vous salue Marie
Saint Étienne, priez pour nous.

PRIÈRES AVANT AVOIR SERVI LA MESSE


Au nom du Père, etc.
Venez, Esprit Saint, remplissez le cœur de vos fidèles et allumez en eux le feu de Votre amour.
V. Envoyez votre Esprit : ils sont créés,
R. Et vous renouvelez la face de la terre.

Prions:
Dieu, qui avez rempli le cœur de vos fidèles des lumières du Saint-Esprit, accordez-nous, grâce au don du même Esprit, d’atteindre la vraie sagesse et, consolés par Lui, d’être toujours dans la joie. Par le Christ notre Seigneur. Amen.

DIEU, qui acceptez volontiers le ministère de vos serviteurs et nous permettez de participer au service de Votre Autel, faites que, puisqu’en Vous servant nous suivons l’exemple de notre Patron, saint Étienne, le premier martyr, nous puissions comme lui voir enfin Votre Fils debout à la droite de Votre Majesté, et entrer ainsi dans le Royaume de notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu, pour les siècles des siècles. Amen.

NOUS, Vous en supplions Seigneur, guidez nos actions par Votre Inspiration, et prolongez-les continuellement par Votre assistance, de sorte que chacune de nos prières et de nos actions trouve toujours en Vous son origine et sa fin. Amen.

Je vous salue Marie,
V. Saint Étienne,
R. Priez pour nous.

PRIÈRES APRÈS AVOIR SERVI LA MESSE

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père.

Anima Christi

ÂME du Christ, sanctifiez-moi,
Corps du Christ, sauvez-moi.
Sang du Christ, enivrez-moi,
Eau du côté du Christ, lavez-moi.
Passion du Christ, fortifiez-moi.
Ô bon Jésus, exaucez-moi.
Dans vos blessures, cachez-moi.
Ne permettez pas que je sois séparé de Vous.
De l’ennemi défendez-moi.
À ma mort appelez-moi.
Ordonnez-moi de venir à vous,
Pour qu’avec vos saints je vous loue,
Dans les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.

Prière devant le Crucifix

VOYEZ, tendre et très doux Jésus, je me jette à genoux devant Vous, et c’est avec le plus fervent désir de mon âme que je Vous prie et Vous implore : imprimez en mon cœur de vifs sentiments de foi, d’espérance et charité, ainsi qu’une vraie contrition de mes péchés, et un ferme désir d’amendement. Plein d’amour et le cœur brisé, je rentre en moi et mon esprit contemple Vos cinq plaies, car j’ai sous les yeux les paroles que David le prophète a mises en Votre bouche à Votre sujet : « Ils ont percé mes mains et mes pieds, ils ont compté tous mes os. »

V. Saint Étienne,
R. Priez pour nous.

LE POSTULANT

PREMIÈRES RÉFLEXIONS: Dans la préface de la première édition de ce manuel, feu le Cardinal Bourne écrivait : “Aucun ministère, hormis celui de ceux qui par leur ordination sont mis à part pour le service de l’autel, ne mérite plus grande considération que le service confié à ces laïcs et à ces jeunes chargés d’assister les prêtres de Dieu dans l’exercice de leurs fonctions sacrées. » De plein gré, vous avez voulu remplir cette si haute fonction et jouir du privilège que notre Sainte Mère l’Église vous accorde, à savoir porter les vêtements sacrés des clercs, soutane et cotta (surplis), et officier dans le sanctuaire, fonction pour laquelle à l’origine on était distingué du commun par la tonsure et les ordres mineurs. Votre premier mouvement est généreux. Vous évaluez ce haut privilège à sa juste valeur et vous ressentez une joie secrète à vous y adonner. Vous allez vous tenir souvent en un lieu saint, vous allez remplir des fonctions sacrées, et vous paraîtrez publiquement à la vue de tous les fidèles. Pour remplir dignement un tel office, votre propre vie devra être sainte, et toujours édifiante aux yeux des autres. Pour ce faire, vous trouverez aide et assistance dans la prière, la Sainte Messe et les Sacrements. 

 


www.SanctaMissa.org
Tutoriel pour la Messe Tridentine en Latin (Français) | Tutorial on the Tridentine Latin Mass (English)
Tutoriel en ligne pour les prêtres | Rubriques du Missale Romanum de 1962 | Apprendre à servir la Messe
Spiritualité de la Messe tridentine | Livres liturgiques et ressources | Musique sacrée de la liturgie
De la Sacristie à l'Autel | L'année liturgique

Questions souvent posées | Lettre du Supérieur
 Dédicace du site Web | Nous contacter | Comment nous aider

Copyright © 2008. Les Chanoines Réguliers de Saint-Jean-de-Kenty. Tous droits réservés.