Sancta Missa

Rites à observer dans la célébration de la messe
(Ritus Servandus)

Missel Romain 1962

  IX. Le canon après la consécration jusqu’à l’oraison dominicale

  Section précédenteIndex | Section suivante

 

  1.  Après avoir reposé le calice et fait la génufléxion, le prêtre, debout devant l’autel, les mains étendues devant la poitrine, dit secrètement : Unde et memores, etc. En disant : de tuis donis ac datis, il joint les mains devant la poitrine. Lorsqu’il dit : Hostiam + puram, Hostiam + sanctam, Hostiam + immaculatam, la main gauche posée sur l’autel à l’intérieur du corporal, de la droite il fait trois fois le signe de croix sur l’Hostie et le calice ensemble ; puis une fois sur l’Hostie seulement, et une fois sur le calice seulement, en disant : Panem + sanctum vitæ æternæ, et Calicem + salutis perpetuæ. Ensuite, gardant comme précédemment les mains étendues, il poursuit : Supra quæ propitio, etc. En disant : Supplices te rogamus, etc., il s’incline profondément devant le milieu de l’autel, en y posant ses mains jointes. Lorsqu’il dit : ex hac altaris participatione, il baise l’autel, les mains posées de part et d’autre sur le corporal.

En disant : sacrosanctum Filii tui, il joint les mains ; faisant de la droite le signe de croix une seule fois sur l’Hostie seulement, et une seule fois sur le calice, la main gauche posée sur le corporal, il dit : Cor+pus et San+guinem sumpserimus. Lorsqu’il dit : omni benedictione + cælesti, il se signe depuis le front jusqu’à la poitrine, la main gauche posée au-dessous de la poitrine, et poursuit : et gratia repleamur. En disant : Per eundem, il joint les mains.

2.  Lorsqu’il dit : Memento etiam, Domine, famulorum famularumque tuarum, etc., étendant et joignant les mains devant la poitrine et les élevant jusqu’au visage, les yeux fixés sur le Sacrement [posé] sur l’autel, il fait mémoire des fidèles défunts, selon son choix, de la même manière que pour la commémoraison des vivants. Cette commémoraison faite, se tenant comme auparavant les mains étendues, il poursuit : Ipsis, Domine, et omnibus in Christo, etc., et à la fin, à : Per eundem, il joint les mains et incline la tête.

3.  Lorsqu’il dit : Nobis quoque peccatoribus, il élève un peu la voix et se frappe la poitrine de la main droite, la gauche posée sur le corporal, puis poursuit secrètement : famulis tuis, etc., tenant les mains étendues comme précédemment. En disant : Per Christum Dominum nostrum. Per quem hæc omnia, Domine, semper bona creas, il joint les mains devant la poitrine ; ensuite, de la main droite faisant trois fois le signe de croix sur l’Hostie et le calice ensemble, il dit : sancti+ficas, vivi+ficas, bene+dicis, et præstas nobis. Ensuite, il découvre le calice de la main droite et, faisant la génuflexion, il adore le Sacrement.

Se relevant, il prend avec respect l’Hostie entre le pouce et l’index de la main droite, et trace avec elle trois signes de croix, d’un bord à l’autre, par-dessus le calice qu’il tient de la gauche autour du nœud sous la coupe, en disant : Per ip+sum, et cum ip+so, et in ip+so. Semblablement, il trace deux signes de croix avec l’Hostie entre le calice et sa poitrine, commençant au bord du calice, en disant : est tibi Deo Pa+tri omnipotenti, in unitate Spiritus + Sancti. Ensuite, tenant de la main droite l’Hostie au-dessus du calice qu’il tient de la gauche, il élève un peu le calice avec l’Hostie, en disant : omnis honor et gloria, puis il repose aussitôt le calice et l’Hostie sur le corporal.

S’il est besoin, il frotte ses doigts comme ci-dessus, puis, joignant les pouces et les index comme précédemment, il recouvre le calice de la pale et, faisant la génuflexion, il adore le Sacrement.

4.  À la messe solennelle, lorsque le célébrant dit : Per quem hæc omnia, etc., le diacre, ayant fait la génuflexion au Sacrement, passe à la droite du célébrant et, quand besoin est, découvre le calice, et adore avec le célébrant ; de même il le recouvre, et fait de nouveau la génuflexion. Au commencement de Pater noster, faisant d’abord la génuflexion au Sacrement, il passe derrière le célébrant, où il se tient debout durant l’oraison dominicale.

      

Ceremoniaire.net
www.SanctaMissa.org
Tutoriel pour la Messe Tridentine en Latin (Français) | Tutorial on the Tridentine Latin Mass (English)
Tutoriel en ligne pour les prêtres | Rubriques du Missale Romanum de 1962 | Apprendre à servir la Messe
Spiritualité de la Messe tridentine | Livres liturgiques et ressources | Musique sacrée de la liturgie
De la Sacristie à l'Autel | L'année liturgique

Questions souvent posées | Lettre du Supérieur
 Dédicace du site Web | Nous contacter | Comment nous aider

Copyright © 2008. Les Chanoines Réguliers de Saint-Jean-de-Kenty. Tous droits réservés.