Cliquer pour revenir à la page d'accueil
Sancta Missa - Tutorial on the Tridentine Latin Mass according to the 1962 Missale Romanum (Roman Missal)

Questions souvent posées

POUR LES NOUVEAUX VENUS À LA MESSE TRADITIONNELLE

1.  Comment doit-on s’habiller à la Messe traditionnelle ? Les hommes doivent-ils porter un costume ? Les femmes doivent-elles porter une mantille ?
Que le rite soit Romain, Byzantin, Chaldéen ou tout autre rite approuvé par l’Église, tout Catholique qui assiste à la Messe doit s’habiller avec modestie et de manière convenable au sujet. Il faut éviter de venir à la Messe avec une tenue moulante, vaniteuse ou décontractée.

Il est toujours plus convenable que les messieurs à la Messe portent veston et cravate. Si on remonte à la tradition de l’Église primitive, beaucoup de femmes, à l’image de la Bienheureuse Vierge Marie, choisissent de porter une mantille, de manière à exprimer leur modestie et leur féminité.
Retour vers les catégories »

2.  Quelle est la durée d’une Messe en latin ?

Une Messe basse le dimanche avec sermon/homélie dure en moyenne de 45 minutes à 1 heure. Le dimanche, une Grand Messe chantée avec chant grégorien et avec sermon/homélie dure habituellement entre 1 heure et 1 heure 10. Si le chœur chante une Messe polyphonique, la Messe durera sans doute 10 ou 20 minutes de plus. Cette durée variera bien sûr en fonction du nombre de communiants, et de la longueur du sermon du prêtre.

Retour vers les catégories »

3.  Les jeunes assistant-ils à la messe en latin ?

Certaines personnes s’étonnent du nombre de jeunes familles qui choisissent d’assister à la Messe sous la forme extraordinaire. Ce sont le plus souvent les familles nombreuses qui sont le plus attachées à la Messe en latin dans les paroisses. Du fait que ce sont les jeunes qui forment le groupe le plus important à la Messe tridentine, les adultes aujourd’hui veulent être de nouveau nourris spirituellement de la Messe de leur jeunesse. La Messe en latin doit être accessible à tout Catholique qui souhaite bénéficier du trésor spirituel qu’elle contient.

Retour vers les catégories »

4.  La Messe en latin satisfait-elle mes obligations dominicales ?
Les Catholiques de tout rite peuvent accomplir leurs obligations du dimanche et des jours fériés en assistant à la Messe Romaine sous sa forme extraordinaire. La Messe latine traditionnelle fut évidemment la norme pendant des siècles, et le Pape Benoît XVI a déclaré qu’elle n’avait jamais été interdite (c’est à dire abrogée).

À la lumière d’une interprétation correcte des documents du concile Vatican II, et à la suite de l’enseignement sans équivoque du Pape Benoît XVI dans Summorum Pontificum, qui oserait aujourd’hui remettre en question la validité, l’excellence ou les bénéfices spirituels de la Messe qui a nourri l’âme des grands saints et martyrs pendant des siècles !

La Messe sous sa forme extraordinaire (Missale Romanum de 1962) satisfait à l’obligation d’assister à la Messe le dimanche et les jours fériés, et il n’y a aucune raison de douter de l’authenticité ou de la légalité de cette Messe qui fait partie de notre patrimoine.
Retour vers les catégories »

5.  Quelle est la structure de la Messe sous sa forme extraordinaire ?
La première partie de la Messe est une sorte de service introductif, fait de chants, de prières et d’enseignements (c’est à dire de lectures de l’Écriture Sainte), à savoir l’Introit, le Kyrie, la Collecte, l’Épître et l’Évangile. Certains jours, on ajoute le Gloria et le Credo (Symbole de Nicée).

Cette première partie est dite Messe des Catéchumènes, la suite étant dite Messe des Fidèles. Ces noms sont issus de la discipline de l’Église primitive. Au début du Christianisme, les personnes qui désiraient devenir Chrétiennes devaient suivre une série d’instructions préparatoires au baptême. Ils étaient appelés « catéchumènes », mot grec signifiant « celui qui est en cours de formation ». Les Catéchumènes n’étant pas encore complètement initiés aux ensei­gnements et aux pratiques des chrétiens, on les renvoyait habituellement avant l’Offertoire.

De même, les pêcheurs publics non encore pardonnés étaient obligés de quitter l’Église avant l’Offertoire. On pensait que le sacrifice de la Messe était trop saint pour souffrir la présence des pêcheurs publics, et trop mystérieux pour les catéchumènes. Seuls ceux qui avaient été baptisés (les « Fidèles ») pouvaient participer au véritable sacrifice eucharistique. L’Église au cours des siècles a modifié sa discipline à ce sujet, et aujourd’hui, tous sont autorisés à rester.

La Messe est une action continue, reproduisant de façon mystérieuse la vie, la passion et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ. La structure de la Messe est la suivante :

§ Préparation – commence par les prières au bas de l’autel, puis l’Introit, le Kyrie et le Gloria.

§ Enseignement – comprend Collecte, Épître, Graduel, Alleluia, (ou Trait, et à certaines fêtes, Séquence), Évangile (habituellement suivi d’un sermon), et Credo.

§ Offertoire – comprend l’antiphone d’Offertoire, l’offrande du pain, le mélange de l’eau et du vin dans le calice, l’offrande du calice, le lavement des mains, la prière à la Sainte Trinité ; l’Orate Fratres et la Secrète.

§ Consécration – comprend la préface et le Canon de la Messe, qui comporte la prière Te igitur, le Memento des vivants, le Communicantes et les deux autres prières avant la consécration et l’élévation, puis les trois prières après la consécration, la commémoration des morts, le Nobis quoque peccatoribus et la petite élévation.

§ Communion – comprend le Pater Noster, le Libera, l’Agnus Dei, les trois prières avant la communion, le Domine non sum dignus, et la communion du Prêtre et des Fidèles.

§ Action de grâces – comprend l’antiphone de communion, la prière de Post-communion, l’Ite missa est et le dernier Évangile.

Retour vers les catégories »

6.  Comment puis-je reconnaître la célébration de la Messe sous sa forme extraordinaire ?
En pénétrant dans le sanctuaire, le prêtre commence le Saint Sacrifice par ces mots immortels Introibo ad altare Dei (J’irai vers l’autel de Dieu). Quand il entend ces paroles précieuses, tout Catholique sait qu’il assiste à un des plus anciens et des plus vénérables rites de la Messe de l’Église catholique.

À la Messe latine traditionnelle, l’Église exprime de manière explicite sa doctrine de la communion des Saints. L’Ordinaire et le Propre de cette Messe mettent fréquemment en valeur la doctrine de l’intercession de Notre-Dame et des Saints dont les mérites peuvent valoir de nombreuses grâces à nos âmes.

Les prières d’Offertoire de l’ancien rite de la Messe Romaine sont maintenant uniques dans l’Église pour leur richesse doctrinale; elles emploient une terminologie sacrificielle d’une grande beauté rhétorique. C’est une importante préparation spirituelle pour l’instant de la Consécration, qui nous a été léguée comme un précieux héritage de la piété catholique à travers les siècles.

La Consécration est le point culminant de la Messe latine traditionnelle. Ceci résulte de la nature infiniment sacrée du Sacrifice qui est célébré avec solennité et vénération fervente. Toutes les paroles et les gestes du prêtre sont minutieusement réglés par les rubriques (lois) de la Messe, lesquelles comprennent des génuflexions multiples pour que l’adoration soit accompagnée du plus grand respect possible.

Le Missale Romanum de 1962 n’omet rien de ce qui peut servir à nous rappeler que le Sacrifice de la Messe est le Sacrifice du Calvaire mystiquement ré-accompli à l’autel. De là les nombreux signes de croix sur les Saintes Espèces et l’orientation à l’est du prêtre, vers l’autel du Sacrifice.
Retour vers les catégories »

7.  Pourquoi la Messe latine traditionnelle comporte-t-elle tant de restrictions et de règles ?

La Messe est le sacrifice du Calvaire rendu présent à nos autels de manière non sanglante (Concile de Trente). Par conséquent, en tant que principale liturgie de l’Église, sa célébration doit absolument être réglée par des lois liturgiques.

Toutes les prières, cérémonies, règlements et coutumes qui se sont développés organiquement au fil du temps sont là pour garantir sa qualité, sa stabilité et sa fixité. Ces règlements liturgiques (les rubriques) offrent au clergé un guide précis pour célébrer la liturgie correctement. En outre, Saint Thomas d’Aquin disait qu’ : « Il est absurde, détestable et honteux de permettre le changement de ces traditions que nous avons reçues de nos pères dans la foi. » Au moment de la réforme en Angleterre, les Catholiques disaient : « C’est la Messe qui compte. »

Retour vers les catégories »

8.  Les Catholiques sont-ils donc autorisés à assister à une Messe tridentine s’ils le souhaitent?
Oui. En 1988, le Pape Jean-Paul II promulgua sa directive Ecclesia Dei adflicta. Le Pape ordonnait que : « partout soient respectés les sentiments de tous ceux qui sont attachés à la tradition liturgique latine ; pour cela, on fera une application large et généreuse des directives déjà publiées par le Saint-Siège. »

Cette directive accorde un privilège aux Catholiques sous la Loi Canonique. Le Cardinal Mayer, ancien chef de la commission vaticane Ecclesia Dei, a dit que le pape avait parlé de la « légalité » de la Messe tridentine et de « l’aspiration légitime » des Catholiques à célébrer ou à assister à cette Messe. « Il s’ensuit qu’un privilège au sens canonique du terme a été accordé aux fidèles par le suprême législateur de l’Église. » a déclaré le cardinal Mayer. « Une fois qu’un privilège a été dûment accordé, le sujet a vraiment le droit d’en bénéficier. »
Retour vers les catégories »

9.  Où peut-on assister à la liturgie Romaine sous sa forme extraordinaire ?
Une liste des Messes sous forme extraordinaire célébrées par les prêtres de la Fraternité Saint-Pierre en France se trouve à cette adresse :
http://www.fssp.org/fr/coordonnees.htm - France

Une liste des Messes sous forme extraordinaire célébrées par les prêtres de la Fraternité Saint-Pierre dans le monde se trouve à cette adresse :
http://www.fssp.org/fr/coordonnees.htm
Retour vers les catégories »
Canons Regular of Saint John Cantius
www.SanctaMissa.org
Tutoriel pour la Messe Tridentine en Latin (Français) | Tutorial on the Tridentine Latin Mass (English)
Tutoriel en ligne pour les prêtres | Rubriques du Missale Romanum de 1962 | Apprendre à servir la Messe
Spiritualité de la Messe tridentine | Livres liturgiques et ressources | Musique sacrée de la liturgie
De la Sacristie à l'Autel | L'année liturgique

Questions souvent posées | Lettre du Supérieur
 Dédicace du site Web | Nous contacter | Comment nous aider

Copyright © 2008. Les Chanoines Réguliers de Saint-Jean-de-Kenty. Tous droits réservés.