Cliquer pour revenir à la page d'accueil
Sancta Missa - Tutorial on the Tridentine Latin Mass according to the 1962 Missale Romanum (Roman Missal)

Questions souvent posées

LA SEMAINE SAINTE

1.  Les prêtres sont-ils autorisés à concélébrer pendant le Triduum pascal selon la forme extraordinaire ?

À la Messe latine traditionnelle, la concélébration n’existe que lors de l’ordination d’un prêtre ou de l’ordination d’un évêque. À l’ordination d’un prêtre selon le Missel de 1962, les rubriques établissent que les prêtres concélébrants seraient seulement ceux qui sont ordonnés à cette Messe. Ainsi, les prêtres qu assistent à la Messe d’ordination ne concélèbrent pas, mais seulement les « ordinandi ».

La manière de concélébrer la Messe à l’ordination d’un prêtre n’est pas la même que la manière de concélébrer dans le rite ordinaire. Sous la forme extraordinaire, le prêtre concélébrant, à la Messe de son ordination, s’agenouille à quelque distance de l’autel. Alors que, normalement, le Canon de la Messe est dit à voix basse (vox secreta), à une Messe d’ordination le Canon est dit à haute voix par l’évêque. Pendant que l’évêque lit le Canon à voix haute, le (ou les) prêtre(s) nouvellement ordonné(s) récite(nt) en même temps le Canon à voix basse. De plus, le nouvel ordonné communie seulement à la Sainte Hostie. Les ordinandi reçoivent la communion sur la langue, de la main de l’évêque, à genoux à l’autel. Ensuite, en guise d’ablution, les ordinandi reçoivent à la crédence un calice de vin non consacré. Les ordinandi ne communient pas au Précieux Sang.

Retour vers les catégories »

2.  Au cours du chant de l’Évangile de la Passion, le jour des Rameaux et le Vendredi Saint, les laïcs sont-ils autorisés à interpréter le rôle de la synagogue ou celui de l’Évangéliste ?
Les rites de la Semaine Sainte, livre du Père Frederick McManus publié en 1956 par la « St Anthony Guild Press » de Paterson (New Jersey) indique que « la Passion se divise en trois parties : la narration (notée E, pour Évangéliste), les paroles du Christ (notées +), et les paroles de la foule ou des autres personnages (notées S, pour synagogue). Le chœur (même s’il comprend des laïcs) peut interpréter la foule, le troisième diacre ne chantant alors que les paroles des autres personnages (Pilate, Pierre, etc.) » (page 69).

McManus note que « le nouvel ordo de la Semaine Sainte ne prévoit pas le cas où trois diacres ne seraient pas disponibles pour chanter la Passion. Il semblerait que le diacre de la Messe doive lire ou chanter la Passion à haute voix, car c’est alors la Passion dans son ensemble qui constitue l’Évangile de la Messe. »

Dans le Ritus simplex, le prêtre qui célèbre la liturgie chantée (par exemple une Missa Cantata) aux Rameaux ou au Vendredi Saint, a la possibilité de seulement lire l’Évangile de la Passion au lieu de le chanter. S’il choisit de le chanter, il devra chanter les trois rôles, mais si un chœur est présent, celui-ci pourra interpréter les parties de la foule (synagogue) qui ne sont pas des paroles individuelles (par exemple Pierre, etc.)
Retour vers les catégories »
Canons Regular of Saint John Cantius
www.SanctaMissa.org
Tutoriel pour la Messe Tridentine en Latin (Français) | Tutorial on the Tridentine Latin Mass (English)
Tutoriel en ligne pour les prêtres | Rubriques du Missale Romanum de 1962 | Apprendre à servir la Messe
Spiritualité de la Messe tridentine | Livres liturgiques et ressources | Musique sacrée de la liturgie
De la Sacristie à l'Autel | L'année liturgique

Questions souvent posées | Lettre du Supérieur
 Dédicace du site Web | Nous contacter | Comment nous aider

Copyright © 2008. Les Chanoines Réguliers de Saint-Jean-de-Kenty. Tous droits réservés.